Faq


Comment dois-je vous transmettre mes fichiers à imprimer?
Vous pouvez facilement nous transmettre vos fichiers par Internet, en passant par notre site FTP, ou encore nous les envoyer par courriel si le fichier n’excède pas 10 Mb. Vous pouvez aussi les apporter à l’imprimerie sur une clé USB, un CD ou un DVD.

Quelle est la résolution idéale des images pour obtenir la meilleure qualité d’impression?
La résolution idéale est de 300 dpi (pixels par pouce) au format final.

De quel type de fichier avez-vous besoin?
Nous acceptons les fichiers PDF, JPG, TIF ainsi que QuarkXpress et In Design. Les fichiers JPG et TIF doivent avoir une résolution d’au moins 300 dpi au format final et avoir été préalablement aplatis et convertis en CMJN (CMYK). Soulignons que les textes destinés au montage peuvent nous être envoyés en Word.

Est-ce préférable d'envoyer un fichier PDF ou les documents d’origine pour l'impression?
Les fichiers PDF (PDF/X-1a : 2008 ou PDF/X-4 : 2008) sont une façon rapide d'envoyer vos travaux d'impression. Vous n'avez alors pas à nous transférer les polices et les images, car elles sont intégrées dans le fichier. Cependant, celui-ci doit être optimisé pour l'impression. Si vous n'êtes pas familier avec le format PDF, il est toutefois préférable de nous envoyer votre document dans son format d’origine, comprimé, avec les photos et les polices de caractère.

Pourquoi doit-on toujours convertir les images en CMJN (CMYK) avant d’envoyer des documents à imprimer?
Même si nous avons des outils pour gérer la conversion des images du mode RVB (RGB) au mode CMJN, il est préférable d'effectuer cette opération avant de nous transmettre vos documents, car certaines couleurs peuvent changer radicalement lors du passage d’un mode à l’autre. De plus, le fait que tous les imprimeurs n’utilisent pas les mêmes profils de conversion peut occasionner des problèmes à la réimpression. Pour éviter toute surprise et garder le plein contrôle de vos documents, il est donc préférable de faire vous-même cette conversion.

Qu'est-ce que le fond perdu (bleed)?
Le fond perdu est un espace de 0,125 pouce, tout autour du document, où l'impression déborde au-delà des traits de coupe. Lorsqu’on coupe le document au format final, l'impression se rend donc jusqu'au bord des blancs de marge et on n’y voit pas de papier non imprimé (bordure blanche).

Conseil : Disposez vos textes en retrait de 0,125 (1/8) po par rapport au format final. Ainsi, bâtissez en 3,75 x 2,25 po les fichiers dont le format final doit être de 3,5 x 2 po. Le fait de disposer vos textes dans la zone de sécurité de 3,25 x 1,75 po permet de conserver l’information au moment de la coupe, sans compter que le résultat est plus esthétique.

Est-ce que les épreuves sont imprimées sur le même papier que celui qui servira à l'impression finale? Non. Les épreuves des travaux effectués sur presse sont imprimées sur du papier servant spécialement à cette fin. Ainsi, les épreuves des documents devant être produits à l’aide d’une imprimante à jet d'encre haute résolution sont imprimées sur papier glacé.

Les documents imprimés seront-ils vraiment fidèles à mes fichiers?
Compte tenu des différents procédés de visualisation et d'impression et des divers supports utilisés, la nuance dans la teinte de l'impression peut varier quelque peu. Nous nous engageons uniquement à respecter les couleurs de vos fichiers telles que reproduites par notre chaîne de production. Pour que vous puissiez vérifier la qualité du produit fini et les couleurs obtenues, nous vous remettons des épreuves en haute résolution.

Pourquoi les documents imprimés en couleurs Pantone sont-ils différents de ceux imprimés en CMJM?
Chacune des couleurs Pantone correspond à un mélange déterminé d’encres de base. Quant aux couleurs CMJN, elles sont obtenues grâce à la superposition des quatre couleurs cyan (C), magenta (M), jaune (J) et noir (N). Donc, en convertissant une couleur Pantone en CMJN, on obtient un tout nouveau mélange. Selon la couleur choisie, la différence est plus ou moins marquée. Souvent elle sera plus visible sur les bleus et les rouges. Le type de papier peut aussi influencer le résultat; sur papier glacé, par exemple, la couleur (Pantone ou CMJN) sera beaucoup plus vive que sur papier mat.

Qu’est-ce qu’un verni?
Le verni est une fine couche d’encre transparente qui est souvent appliquée sur les documents imprimés sur papier glacé. Cela permet de fixer et de préserver l’apparence des couleurs et augmente la qualité et la durabilité des imprimés.

Pourquoi les couleurs peuvent-elles varier d’une impression numérique à l’autre?
Les appareils d’impression numérique, même s’ils sont calibrés régulièrement, ne sont pas aussi précis que les presses. Ils ne permettent donc pas de contrôler aussi bien les couleurs. Par contre, la différence obtenue est minime et, grâce à la performance de notre équipement, elle passe même parfois inaperçue.

Pourquoi, lorsque je regarde mes affiches en grand format, l’image semble-t-elle hors foyer?
Cela est dû au fait que l’image fournie au départ était de basse résolution ou qu’elle a été beaucoup trop agrandie pour sa résolution. Vous remarquerez toutefois que plus vous vous éloignez de votre affiche, moins elle paraît floue.

Qu’est-ce que le COROPLAST®?
Il s’agit de plastique ondulé en feuilles de marque Coroplast® qui est surtout destiné à l’affichage et à l’emballage. Sa surface résiste à la plupart des huiles et solvants ainsi qu’à l’eau et elle se nettoie facilement. On l’utilise souvent pour donner de la rigidité aux affiches que l’on souhaite, par exemple, placer sur un chevalet, suspendre au plafond ou installer dans une structure de métal.

Qu’est-ce que la plastification?
La plastification est l’apposition sur les documents imprimés d’une fine pellicule de plastique qui est ensuite pressée à chaud. Cela rend le document plus résistant, imperméable, lavable et impossible à déchirer. La pellicule de plastique peut être de différentes épaisseurs, selon les besoins. De plus, elle est offerte en fini glacé ou mat. Nous recommandons toutefois le fini mat, pour éviter tout reflet.

Pourquoi doit-on laisser une zone de sécurité en prévision d’une reliure spirale?
Pour obtenir un résultat optimal, il est nécessaire de laisser autour de chaque page du document à relier une marge de 0,5 pouce ne contenant aucun texte. C’est la zone de sécurité, qui permet d’éviter que la spirale de la reliure passe dans votre texte. Il peut y avoir de la couleur et des images à cet endroit, mais il est possible qu’elles soient altérées par le perforage.

© Imprimerie Vincent 2010